Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Aug

Projet de loi qui ne peut aboutir, mais y avoir pensé est trop grave!

Publié par David François  - Catégories :  #Informations pratiques

 

Attaquer le fisc en justice pourrait vous coûter très cher

Même si un contribuable gagne une procédure en justice contre le fisc, il devra payer lui-même la totalité de ses frais d’avocat. Un changement de loi supprime l’indemnité qui lui revenait.

Le contribubable devra dorénavant payer ses frais d’avocat, même s’il gagne contre le Fisc. ©BELGA

Il arrive souvent qu’un litige entre un contribuable et l’administration fiscale se retrouve devant les tribunaux, par exemple lorsqu’un contribuable estime qu’il doit payer trop d’impôts.

Si le tribunal donne raison au contribuable, le tribunal peut condamner l’État belge à lui payer une indemnité de procédure, sous la forme d’une intervention forfaitaire dans les frais et honoraires de son avocat.

L’intervention dépend du montant du litige et peut varier entre 150 et 15.000 euros. Pour les litiges portant sur un montant entre 10.000 et 20.000 euros, l’indemnité est de 1.210 euros. Pour des litiges dont le montant oscille entre 60.000 et 100.000 euros, cette contribution peut atteindre 3.300 euros.

Modification de la loi

Une modification de la loi, publiée récemment dans le Moniteur Belge supprime cette contribution de l’État en faveur du contribuable, si l’État représente "l’intérêt général" dans un procès.

Pour Christian Buysse, rédacteur en chef adjoint du magazine spécialisé dans les matières fiscales, "Le Fiscologue", cette suppression "s’appliquera sans aucun doute aux procédures opposant l’administration fiscale à un contribuable."

Concrètement, cela signifie que le contribuable pourra oublier cette intervention dans ses frais d’avocat, même s’il est droit dans ses bottes et que le tribunal lui donne raison.

Dans les procédures portant sur les matières fiscales, les contribuables devront donc toujours payer intégralement les honoraires de leur avocat. "A l’inverse, les contribuables, lorsqu’ils ont tort, devront continuer à payer une indemnité de procédure à l’État, en tout cas si l’administration fiscale se fait représenter par un avocat et non pas par un de ses fonctionnaires", explique Christian Buysse.

La suppression de l’indemnité de procédure pèsera certainement dans la balance lorsqu’un contribuable devra décider de s’adresser ou non au tribunal.

Rien n’a encore été précisé quant à la date d’entrée en vigueur de ces nouvelles règles, néfastes pour les contribuables.

Il faudra pour cela attendre la publication d’un arrêté Royal.

Avertissement extrait de rôle: plus de sécurité en cas de réclamation

Vous n'êtes pas d'accord avec le calcul du montant de vos impôts? Dans ce cas, vous pouvez introduire une réclamation, moyennant le respect de délais très stricts. Désormais, ce sera la date d'envoi de votre lettre recommandée qui sera considérée comme date d'introduction de votre réclamation.

Commenter cet article

Archives

À propos

Présentation du bureau de comptabilité de David François Expert comptable Fiscaliste. Articles fiscaux et comptables.