Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 Aug

Travail étudiants, principes fondamentaux.

Publié par David François  - Catégories :  #Informations pratiques

Travail étudiants, principes fondamentaux.

 

Le nombre d'heures que tu peux prester en tant qu'étudiant est limité. Par année civile, l'État t'accorde 475 heures : ton "contingent". Si tu dépasses ce contingent, les cotisations sociales augmentent.

Vous atteignez vos 18 ans après le 1er janvier 2019.

Jusqu'à vos 21 ans, votre droit aux allocations familiales est considéré comme semi-automatique. Il existe tout de même quelques obstacles :

  • vous travaillez plus de 240h/trimestre (sauf sous contrat d'occupation étudiant, activité indépendant ne générant aucune cotisation sociale ou une formation en alternance)
  • vous bénéficiez de prestations sociales découlant d'une activité non autorisée
  • vous bénéficiez du chômage ou d'une allocation d'interruption de carrière
  • vous percevez une rémunération supérieure à 551,89 € brut/mois en cas de formation (chef d'entreprise ou encadrement).

Terminer ses études en juin

Si tu termines tes études en juin, tu peux encore faire un job d’étudiant pendant les vacances d’été. L’ONSS accepte que tu travailles moyennant des cotisations sociales réduites jusqu’au 30 septembre de la même année. 

 

Si, à la fin de ton job d’étudiant, tu es immédiatement engagé(e) comme travailleur par le même employeur, il faut que la nature de ton emploi soit clairement différente de celle du job d’étudiant que tu as préalablement exercé. Le but n’est pas que l’employeur utilise le job d’étudiant comme période d’essai de l’emploi à proprement parler.

Tu souhaites travailler plus que les 475 heures attribuées par l'État ?

C’est possible, mais tu perdras alors l’avantage des cotisations sociales réduites.

Si tes 475 heures sont épuisées, tu seras redevable des cotisations sociales ordinaires à partir de la 476e heure prestée.

Attention : même après tes 475 heures, tu conserves le statut d'étudiant et tu dois donc être en possession d’un contrat d’étudiant. La seule différence réside dans le taux de cotisations sociales.

Mes parents doivent-ils payer plus d'impôts ?

Seulement si tu gagnes tellement d'argent que tu n'es plus "à charge" de tes parents.

"À charge" signifie que tu dépends financièrement de tes parents. Les parents qui ont des enfants à charge paient moins d'impôts.

Si tu gagnes plus qu'un certain montant, tu n'es plus à charge et tes parents paient plus d'impôts. Si tu as un handicap, cela peut influencer le montant que tu peux gagner.

Les montants maximaux que tu peux gagner changent chaque année. Ci-après se trouvent les montants valables pour 2020.

TA SITUATION FAMILIALE

MONTANT BRUT MAXIMAL QUE TU PEUX GAGNER

Tes parents sont imposés ensemble

7.045 euros

Tes parents sont imposés isolément

8.920 euros

Tes parents sont imposés isolément et tu es fiscalement considéré comme lourdement handicapé.

10.570 euros

 

Dois-je payer des impôts ?

Cela dépend de ce que tu gagnes. Si tes revenus restent inférieurs à un certain montant, tu ne dois pas payer d’impôts. Ce montant maximum change chaque année. Pour 2020, il s'élève à 12.700 euros. Il s'agit d'un montant brut, après retenue des cotisations sociales.

Attention, ce montant vaut uniquement si tu :

  • n'as pas d'autres revenus imposables que le salaire lié à ton contrat d'étudiant ;
  • n'indiques pas de frais professionnels réels dans ta déclaration d'impôts (les impôts tiennent alors compte d'un montant forfaitaire).

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Présentation du bureau de comptabilité de David François Expert comptable Fiscaliste. Articles fiscaux et comptables.